Laboratoire de résistance sémiotique

Traduire les humanités 1

Coordination  —  Intitulé  —  DescriptifFil


Le premier cycle du chantier Traduire les humanités (2013-2014) est maintenant terminé. Un deuxième cycle, dirigé par Karina Chagnon, est en cours sous la thématique « Traduction, altérité et résistance autochtone dans le contexte colonial canadien ».

Les archives des activités du chantier pour l’année 2013-2014 sont accessibles en ligne.

Direction et coordination du chantier

René Lemieux (Doctorant en sémiologie, UQAM)
Pier-Pascale Boulanger (Professeure en traductologie, U. Concordia)

Titre complet

Traduire les humanités
Sémiotique et politique de la traduction des sciences humaines et sociales

Descriptif résumé

Le chantier Traduire les humanités se veut un lieu de recherche ouvert à tous (étudiants, professeurs, chercheurs, professionnels de la traduction) sur la question de la traduction des sciences humaines et sociales. Il s’articule à partir de trois composantes : 1) un groupe de lecture occasionnel; 2) une série d’ateliers avec des chercheurs; 3) un travail collectif (avec des étudiants de l’Université Concordia) de traduction en français d’articles scientifiques provenant du Handbook of Translation Studies.

Fil des articles reliés au chantier

Accéder au portail des articles reliés au chantier.