Laboratoire de résistance sémiotique

Rencontre avec Tracey Deer, réalisatrice de «Mohawk Girls»

Rencontre avec Tracey Deer, réalisatrice de la série télévisée Mohawk Girls

Jeudi 6 avril 2017, 18 h

Université Concordia, salle LB 619, 6e étage, 1400 De Maisonneuve Ouest, Montréal

Dans le cadre du dernier atelier du cycle 2016-2017 du chantier de recherche Traduire les humanités, nous recevons Tracey Deer, qui nous parlera d’un de ses projets actuels, la série télévisée Mohawk Girls, diffusée sur la chaîne Aboriginal Peoples Television Network (APTN).

La série Mohawk Girls

Quatre femmes mohawks dans la vingtaine tentent de se tailler une place dans le monde. Et, bien sûr, elles cherchent l’amour. Mais dans un petit milieu où on finit par fréquenter tous les gars sur la réserve, ou alors le nouveau beau mec est finalement notre cousin, ce n’est pas facile. Déchirées entre les attentes familiales, les traditions, les obligations et la liberté enivrante du « monde extérieur », les femmes de ce quatuor sensationnel sont à la quête du bonheur… et de ce qui les définit.

À propos de Tracey Deer

Tracey Deer, une Mohawk de la communauté de Kahnawake, est diplômée en études cinématographiques de Dartmouth College, une composante de la prestigieuse Ivy League, en 2000, avec deux mentions d’excellence. Tout de suite après, elle travaille au bulletin de nouvelles du soir de CanWest Broadcasting, à Montréal. Quatre mois plus tard, elle collabore avec Rezolution Pictures, également à Montréal, comme assistante de production à un nouveau long-métrage documentaire. En trois mois, elle devient coréalisatrice et codirectrice de photographie de One More River, un documentaire de 96 minutes qui a suivi les bouleversements au sein de la Nation crie au moment de la signature d’un accord qui permettra d’autres barrages hydroélectriques en territoire crie. Le prix du meilleur film documentaire est discerné à ce film aux Rendez-vous du cinéma québécois en février 2005 et il est diffusé à APTN au mois de mars 2005. Tracey Deer a réalisé, tourné et scénarisé son deuxième film, Mohawk Girls, un documentaire de 63 minutes qui raconte la vie de trois adolescentes mohawk qui grandissent dans la réserve de Kahnawake, une coproduction avec Rezolution Pictures et l’Office national du film. Ce film remporte le prix Alanis Obomsawin du meilleur documentaire au festival de film Imaginenative en 2005 et passe en ondes à APTN en février 2006. Les projets actuels de Tracey Deer comprennent un long-métrage documentaire qui explore le concept de l’identité autochtone contemporaine, également en collaboration avec Rezolution Pictures et l’Office national du film, et la coréalisation d’un long-métrage documentaire sur l’école de langue mohawk à Akwesnasne, avec Muskeg Media, ainsi que deux courts-métrages de fiction, actuellement en développement avec la maison de production de Mme Deer, Mohawk Princess Pictures.