Laboratoire de résistance sémiotique

Relance des activités du Laboratoire pour l’année 2015-16

Après une année (2014-15) assez calme, les chercheuse et chercheurs du Laboratoire se sont réunis le 29 octobre 2015 pour raviver le projet et définir ses nouvelles orientations. Une série de mesures ont été prises qu'il nous fait plaisir de partager.

  • Le chantier « Traduire les humanités », débuté en 2013 par René Lemieux, est repris par Karina Chagnon, à l'initiative de laquelle une légère inflexion lui est donné pour s'intéresser désormais à la résistance dans l'activité de traduction en contexte colonial. Le titre intégral du chantier, pour ce deuxième cycle, est « Traduire les humanités. Traduction, altérité et résistance autochtone dans le contexte colonial canadien ». Rendez-vous sur la page de ce chantier.
    • Un nouveau cycle de conférence, toujours organisées sous la responsabilité de Leandro de Oliveira Neris, sera initié sous peu. Trois conférences devraient être mises sur pied d'ici le printemps prochain. Restez aux aguets pour l'annonce de leur tenue ou, en attendant, accédez à ce fil pour écouter les conférences passées.
      • Un deuxième colloque international sera organisé en 2016 à l'initiative de Simon Levesque. Son titre est « Lotman et la technique : au croisement des sciences naturelles et sociales ». Celui-ci doit avoir lieu les 21 et 22 avril 2016 à l'Université du Québec à Montréal. Rendez-vous sur cette page pour consulter tous les détails de l'appel à communication, en cours jusqu'au 1er février 2016. N'hésitez pas à le partager à vos collègues et dans vos réseaux!
        • Une nouvelle activité réunira régulièrement les laborantin·e·s. Un séminaire régulier est mis sur pied sous la responsabilité de Fabien Richert. Des questions de recherche orientant la communauté y seront développées de manière à favoriser un partage du savoir. Rendez-vous sur cette page pour en connaître un peu plus sur cette nouvelle activité.
          • Enfin, plusieurs carnets de recherche demeurent actifs, d'autres seront archivés. Ces carnets sont animés suivant l'initiative personnelle des chercheuses et chercheurs actifs au sein du Laboratoire. Accédez à un fil présentant, pêle-mêle, toutes les entrées de tous les carnets.

          L'infolettre reprendra également du service. Si vous n'y êtes pas abonné·e et que vous souhaitez être tenu·e au fait des actualités du Laboratoire, rendez-vous sur cette page pour vous y inscrire. Sa fréquence d'envoi n'est pas fixe, mais reflète l'intensité et la diversité des activités en cours.

          Nous espérons que cette relance des activités du Laboratoire accroisse l'intérêt des universitaires et des non universitaires envers la sémiotique et que, à travers cet intérêt partagé, s'approfondisse collective notre réflexion sur la résistance... et nos pratiques sémiotiques résistantes.