Laboratoire de résistance sémiotique

Mouvements de résurgence des langues innue et abénakise

Une table ronde avec les enseignants de langue Joséphine Bacon et Philippe Charland

Le troisième atelier du chantier de recherche « Traduire les humanités » propose une rencontre avec la poétesse Joséphine Bacon, enseignante de langue innue, et le géographe Philippe Charland, enseignant de langue abénakise et chargé de cours à l’UQAM ainsi qu’au Cégep du Vieux-Montréal. Les mouvements de résurgence des langues et des cultures sont multiples et diversifiés. Les présentateurs partageront des réflexions sur ce qui les anime, l’enjeu de la légitimité accordée aux langues autochtones dans le contexte colonial et le rôle de la traduction dans l’apprentissage.

Note : un troisième intervenant pourrait s’ajouter à l’événement.Poèmes bilingues innus-français de Joséphine Bacon

L'atelier aura lieu dans le cadre du séminaire de maîtrise en traductologie « Contextes sociopolitiques de la traduction », enseigné par René Lemieux.

Où: Salle LB 619 (Campus SGW), Université Concordia, 1400 De Maisonneuve Ouest, sixième étage.

Quand: Jeudi 31 mars 2016, à partir de 18 h.