Laboratoire de résistance sémiotique

Métamorphoses des écrans

Coordination  —  Intitulé  —  Descriptif  —  CalendrierFil


Direction et coordination du chantier

Emmanuelle Caccamo (Doctorante, UQAM) Marie-Julie Catoir-Brisson (Chercheuse, Bordeaux 3) Martine Versel (Professeure, Bordeaux 3)

Titre complet

Métamorphoses des écrans : de leur multiplication à leur dissolution. Approches sémiotiques et intermédiales

Descriptif

Ce chantier de recherche collaboratif part du constat que l’écran est un objet central de notre monde contemporain. Tout autant singulier que multiple, l’écran est à la fois une forme médiatique prégnante de notre époque, un objet d’usage aux configurations et fonctions variables, mais aussi un objet de désir. Observé en tant que forme symbolique, l’écran constitue une forme occidentale prédominante qui règle le rapport à autrui et au monde et filtre la culture. Il remet notamment en jeu les discours sur les représentations, les images et le corps. De l’ordre du dispositif foucaldien, l’écran constitue également un ensemble d’opérateurs matériels de domination ayant « la capacité de capturer, d’orienter, de déterminer, d’intercepter, de modeler, de contrôler et d’assurer les gestes, les conduites, les opinions et les discours des êtres vivants » (G. Agamben, Qu'est-ce qu'un dispositif?, 2007). Enfin, l’écran constitue une figure qui s’inscrit dans un imaginaire fantasmatique. Dispositif représentant, l’écran est aussi représenté dans un vaste corpus filmique, télévisuel, littéraire, etc. dont les caractéristiques visuelles se remodèlent en accord avec ce qu’Edgar Morin nomme « l’esprit du temps ». Les dispositifs écraniques sont investis de croyances et de valeurs hypermodernes et se retrouvent à être objets de fantasmes. Qu’il s’agisse des écrans des médias classiques (cinéma, télévision), des écrans numériques des nouveaux médias (ordinateur, téléphones intelligents, tablettes tactiles), ou des dispositifs émergents et wearable (écrans digitaux tactiles, Google Glass), un nombre important de représentations sont aujourd’hui filtrées par les dispositifs écraniques. La multiplication des écrans et leur prolifération dans notre quotidien dessinent un paysage en transformation. Ce chantier de recherche ne porte pas seulement sur un nouvel objet – informé de « survivances » (G. Didi Huberman, L'image survivante, 2002) –, mais sur une situation actuelle de redéfinition des économies de signification du monde occidental dont l’écran serait un symptôme. En collaboration avec le Centre de recherches intermédiales en art, lettres et techniques (CRIalt, Université de Montréal) et le laboratoire Médiation, information, communication, arts (MICA, Bordeaux 3)*, ce chantier du Laboratoire de résistance sémiotique (Ω, UQAM) entend développer les approches d’une sémiotique de l’écran ainsi que d’une intermédialité de l’écran. Notre analyse abordera l’écran comme signe qui travaille à son tour les signes et cela dans une perspective généalogique ou archéologique des médias. Notre aventure de recherche partira de ce questionnement : en quoi les métamorphoses de l’écran sont elles symptomatiques d’une mutation du rapport aux images, au corps et au sens dans notre hypermodernité?

Calendrier des rencontres – automne 2013

  • Sémiose et intermédialité de l’écran
    Invité·e·s : Catherine Saouter (UQAM), Marie-Julie Catoir-Brisson (U. Bordeaux 3), Éric Méchoulan (UdeM).
    Le 1er octobre 2013, de 14h à 17h. Salle A-2780 de l’UQAM.
  • Langage(s), gestuelles et rhétorique des écrans
    Invité·e·s : Émilie Lechenaut (U. Bordeaux 3), Nicole Pignier (U. Limoges), Patrick M’Pondo Dicka (U. Toulouse 2).
    Le 15 octobre à l’Université Bordeaux 3, en visioconférence avec l’UQAM (salle J-2625, de 9h à 12h).
  • Représentations et imaginaire de l'écran
    Invité·e·s : Viva Paci (UQAM), Sylvano Santini (UQAM), Emmanuelle Caccamo (UQAM).
    Le 28 novembre 2013, de 9h30 à 12h30. Salle J-2625 de l’UQAM, en visioconférence avec Bordeaux 3.

Calendrier des rencontres – hiver 2014

  • L'expérience du cadre
    Invitées : Anne Beyaert-Geslin (U. Bordeaux 3) & Line Dezainde (UQAM).
    Discutante : Stéphanie Cardoso (U. Bordeaux 3).
    Le 10 mars 2014, de 10h à 12h30 à l’UQAM (salle N-7050) en visioconférence avec Bordeaux 3.
  • La question du regard
    Invité·e·s : Martine Versel (U. Bordeaux 3) & Alexis Lussier (UQAM).
    Discutant : Thierry Lancien (U. Bordeaux 3).
    Le 28 mars 2014, de 10h à 12h30 à l’UQAM (salle N-7050) en visioconférence avec Bordeaux 3.
  • Perceptions et écran
    Invitées : Johanne Villeneuve (UQAM) & Juliette Crépet (U. Paris 3).
    Discutant : Éric Méchoulan (UdeM).
    Le 8 avril 2014, de 10h à 12h30 à l’UQAM (salle N-7050) en visioconférence avec Bordeaux 3.

*Accéder au site web du programme côté MICA.

Fil des articles reliés au chantier

Accéder au portail des articles reliés au chantier.