Laboratoire de résistance sémiotique

Emily Apter sur la politique de la traduction

http://www.versobooks.com/blogs/1393-video-emily-apter-on-the-politics-of-translation-in-comparative-literature

Emily Apter sur la politique de la traduction

Dans une vidéo, Emily Apter présente son livre Against World Literature: On the Politics of Untranslatability (Verso, 2013) dans le cadre d'une série de conférences données à la New York University. À propos de la genèse du livre, elle dira que

le titre original du livre, si je me souviens bien, était The Politics of Untranslatability in Comparative Literature, mais je me suis rapidement rendue compte que la littérature comparée n'était pas vraiment pour moi le centre de gravité, ou si ce l'était, ce l'était parce que c'était un problème qui découlait du traduire lui-même. Il est en quelque sorte une machine génératrice de mots qui cherchent à nommer ou à rapporter des entités ou des unités comparatives en dehors des nationalités. Et si le traduire est une idée qui se fige autour d'un utopique paradigme planétaire relevant d'une écopolitique, alors il est sans cesse confronté au problème de la répétition de la logique unipolaire du capitalisme mondialisé. [traduction libre]