Droits d’auteur et traduction aujourd’hui

http://www.moutonnoir.com/2010/05/droits-d%E2%80%99auteur-et-traduction-aujourd%E2%80%99hui%C2%A0-%E2%80%A8un-renversement-de-l%E2%80%99authenticite%E2%80%89/

Petit texte de réflexion suite à l'arrestation d'un adolescent de 16 ans, accusé de production de faux pour avoir diffusé sur le web sa propre traduction artisanale du dernier tome de la série Harry Potter. Je tenter de questionner l'ontologie de l'origine de l'oeuvre dans la mesure où le «vrai», ici la traduction «officielle», n'existait […]

Et je dis «sans condition» autant que «inconditionnelle» pour laisser entendre la connotation du «sans pouvoir» ou du «sans défense»: parce qu’elle est absolument indépendante, l’université est aussi une citadelle exposée. Elle est offerte, elle reste à prendre, souvent vouée à capituler sans condition. Partout où elle se rend, elle est prête à se rendre. Parce qu’elle n’accepte pas qu’on lui pose des conditions, elle est parfois contrainte, exsangue, abstraite, à se rendre aussi sans condition.
Jacques Derrida, L'université sans condition, 2001.

Pierre Judet de La Combe: la traduction comme pédagogie

http://www.canal-u.tv/video/universite_toulouse_ii_le_mirail/competences_linguistiques_des_classicistes_pierre_judet_de_la_combe.6408

Dans le cadre des Assises des lettres: Les humanités, pour quoi faire? (2010), Pierre Judet de La Combre présente un exemple d'usage de la traduction du latin par des élèves de lycée comme méthode pédagogique pour les humanités. Cette traduction permet à l'élève non seulement d'apprendre la langue et la littérature latines, mais aussi d'expérimenter un spontanéité […]

Débat sur l'institution: Dalie Giroux et Gilles Labelle

http://www.revuetrahir.net/2010-1/trahir-giroux-labelle-institution.pdf

Suite à la présentation de deux articles de Gilles Labelle lors d'un atelier du CIRCEM le 18 septembre 2008 à l’Université d’Ottawa, «Péguy et la “fausse république” du Québec» et «Le républicanisme antimoderne de Charles Péguy» (tous deux disponibles sur le site de Monde commun), Dalie Giroux a correspondu avec lui dans un échange de […]

Où voulons-nous donc aller? Voulons-nous franchir la mer? Où nous entraîne cette passion puissante, qui prime pour nous toute autre passion? Pourquoi ce vol éperdu dans cette direction, vers le point où jusqu’à présent tous les soleils déclinèrent et s’éteignirent? Dira-t-on peut-être un jour de nous que, nous aussi, gouvernant toujours vers l’ouest, nous espérions atteindre une Inde inconnue, — mais que c’était notre destinée d’échouer devant l’infini? Ou bien, mes frères, ou bien?
Friedrich Nietzsche, Aurore, aphorisme 575

Nancy Maury-Lascoux: la Grèce comme enjeu identitaire

http://www.canal-u.tv/video/universite_toulouse_ii_le_mirail/quand_la_grece_devient_un_enjeu_identitaire_nancy_maury_lascoux.6270

Dans le cadre des Assises des lettres: Les humanités, pour quoi faire? (2010), Nancy Maury-Lascoux présente l’usage de la Grèce dans la construction identitaire européenne, à travers notamment les manuels scolaires et les programmes officiels du secondaire du XIXe au XXIe siècle. Maury-Lascoux débute sa conférence en mentionnant l’«Affaire Aristote» (dont on pourra trouver un […]

Emily Apter sur la politique de la traduction

http://www.versobooks.com/blogs/1393-video-emily-apter-on-the-politics-of-translation-in-comparative-literature

Dans une vidéo, Emily Apter présente son livre Against World Literature: On the Politics of Untranslatability (Verso, 2013) dans le cadre d'une série de conférences données à la New York University. À propos de la genèse du livre, elle dira que le titre original du livre, si je me souviens bien, était The Politics of […]

De la nécessité d'une imposture historiale

S’il est devenu commun de parler de notre époque en ajoutant le préfixe post- à tout mot désignant une idéologie ou une pensée, c’est peut-être parce que la question de l’Événement délimitant et discriminant les pans historiques du pré- et du post- n’est pas réfléchie suffisamment. C’est en tout cas le point de départ d’une […]

La tâche de la philosophie moderne a été définie: renversement du platonisme. Que ce renversement conserve beaucoup de caractères platoniciens n’est pas seulement inévitable, mais souhaitable.
Gilles Deleuze, Différence et répétition, 1968.
J’ay ſouvent dit, que tout le malheur des hommes vient de ne ſçavoir pas ſe tenir en repos dans une chambre.
Pensée de M. Pascal, M. DC. LXXI.
‹ Previous12345
Page 5 of 5