Carnet de recherche d'Emmanuelle Caccamo

Emmanuelle Caccamo est doctorante en sémiologie à l’Université du Québec à Montréal. Son carnet de recherche s’apparente à un dispositif de diffusion de recherches académiques et personnelles. Elle prépare une thèse portant sur les représentations de la mémoire personnelle dans les images de science-fiction et ses intérêts portent principalement sur les théories des images, les nouvelles technologies, la […]

Note sur l'idée de « technophobie »

Lorsqu'il s'agit de discuter des techniques, il est très fréquent de qualifier celle ou celui qui en formule une critique de «technophobe». Opposition binaire largement acceptée, la «technophobie» vient ainsi s'opposer à une posture «technophile». Pourtant, malgré un emploi surabondant par de nombreux intellectuels et intellectuelles, le néologisme «technophobie» ne semble pas aller de soi. En effet, peut-on réellement être «technophobe»?

Du transhumanisme aux transhumanismes. Critique d’un fantasme émancipatoire

Dans un ouvrage intitulé Les utopies posthumaines, le journaliste Rémi Sussan annonçait il y presque dix ans, le déclin des groupes transhumanistes. Pourtant, la pensée transhumaniste n’a ni cessé d’être véhiculée – que cela soit par la persistance de certains groupes, le fleurissement de nouvelles associations ou encore le développement de formes artistiques et culturelles –, ni de faire l’objet de la recherche scientifique – le nombre d’essais traitant du phénomène continue d’ailleurs de croître depuis 2005. Pour certains individus, le transhumanisme serait la voie émancipatoire par excellence, celle d’une évolution ou d’un progrès anthropologique par la technique.

Palgrave Macmillan Memory Studies

Maison d’édition universitaire située au Royaume Uni (Basingstoke), Palgrave Macmillan publie depuis 2000 des essais et des revues (en ligne et imprimés) en sciences humaines et sociales. En 2010, la collection «Palgrave Macmillan Memory Studies» fait son apparition en vue de diffuser les florissants travaux ayant trait à la culture de la mémoire.

Une des plus graves formes d'aliénation aujourd'hui est de ne pas voir que tout se tient, la culture de masse correspondant au crabe reconstitué, le matraquage médiatique aux pluies acides, le relookage des villes à la chirurgie esthétique...
Annie Le Brun
12Next ›
Page 1 of 2